Affiche Plus Jamais Seules
04/10/2022

Campagne #PlusJamaisSeules

partager icon icon icon
A l'occasion des 5 ans du mouvement #MeToo, véritable séisme de prise de parole par les femmes, la Fondation des Femmes lance une grande campagne de sensibilisation et de collecte de fonds pour rappeler à quel point les femmes victimes de violences sexuelles se retrouvent isolées face à une société et un système qui les écrase et les décourage.

Aujourd'hui, vous pouvez changer tout cela et être à leurs côtés !




Attention : ce qui suit rapporte des faits de violences sexuelles. Si vous avez été victime de viol ou d’agression sexuelle, ce n’est jamais de votre faute.

Découvrez la vidéo de la campagne

scroll

Depuis 5 ans la brèche ouverte par le mouvement #MeToo ne s’est jamais refermée :  les femmes ont suivi le mouvement, pris la parole et n’ont jamais été aussi nombreuses à porter plainte. 

Pourtant, leur parole reste remise en cause, par maladresse de la part de l’entourage, ou par méconnaissance des mécanismes de violence, par manque de moyens, de temps et de formation des personnes qui se trouvent face à elles : combien de femmes se retrouvent seules depuis la première prise de parole jusqu’à un classement sans suite d’une justice débordée et inopérante ?

 

AUTOUR DE LA CAMPAGNE

Une parole libérée mais pas toujours accueillie

Depuis 2017, les violences sexuelles enregistrées par les forces de l’ordre – donc, les plaintes – ont augmenté de 82%, preuve que les femmes prennent la parole et vont saisir les tribunaux. Malheureusement, dans le même temps, les condamnations pour viols ne cessent de diminuer atteignant même un record historiquement bas de moins de 800 condamnations en 2020 face aux 94000 viols ou tentatives évalués chaque année.

Afin de ne pas laisser ces femmes seules, la Fondation des Femmes mène une double action : 

  • un travail de plaidoyer visant à faire progresser les droits des femmes partout en France et en demandant une bonne prise en charge des femmes victimes ;
  • un soutien financier des associations de terrain qui luttent contre les violences faites aux femmes et qui accompagnent celles qui en sont victimes. 

C’est dans cette logique que s’inscrit la campagne #PlusJamaisSeules, dont l’objectif est de collecter des dons pour les reverser aux associations. 

Pour qu'elles ne soient #PlusJamaisSeules

De nombreuses associations agissent afin que les femmes victimes de violence sexuelles soient écoutées, soutenues et accompagnées par des personnes professionnelles, expertes et formées :

  • Lignes d’écoute de façon à recueillir la parole de façon bienveillante et à orienter vers des expertes et experts
  • Accompagnements solidaires de victimes isolées lors de leur procès ou lorsque l’homme en face est particulièrement violent et agressif
  • Groupe de paroles
  • Accompagnement juridique par des avocates et avocats spécialisé.e.s

Pour faire évoluer les choses à plus long terme, certaines structures réalisent également la formation des professionnel.le.s en contact avec les femmes victimes dont le corps médical, les assistant.es social.es et la Police. Des sensibilisations à la notion de consentement pour le grand public et les plus jeunes sont également organisées et restent essentielles.

Aujourd’hui, les associations de terrain sont essentielles et pourtant elles sont sous-dotées et de ce fait incapables de répondre à l’afflux de victimes dont elles sont les premières interlocutrices. Pour que les victimes ne soient #PlusJamaisSeules

 

100% des dons collectés seront reversés à des associations de terrain via un appel à projets.

anne-cecile-mailfert
image
"Face à une vérité qui surgit, il n’est jamais bon de préférer le déni. Les associations qui écoutent les victimes, qui les accompagnent, sont plus démunies que jamais. Un exemple, le numéro vert Viol Femmes Informations a répondu à 84% d’appels en plus quand leurs subventions n’ont augmenté que de 15% en 5 ans."
Anne-Cécile Mailfert
Présidente de la Fondation des Femmes
Femme visage
image
Merci d'être là, ça fait du bien de sentir que je ne suis pas seule. A chaque fois que je vous appelle, j'arrive à faire des choses. (femme accompagnée par le Collectif Féministe contre le Viol)
Inès (Prénom modifié)
Sources chiffrées
Enquête « Cadre de Vie et Sécurité » (INSEE – ONDRP – SSMSI), Ministère de la Justice – fichier statistique du casier judiciaire national, « Insécurité et délinquance : bilan statistique  » 2017 et 2021, Interstats