COMMUNIQUE DE PRESSE
07/07/2019

[Communiqué de presse] “Féminicides : l’urgence est à l’action”

partager icon icon icon icon

Paris, le 7 juillet 2019

À la suite d’une mobilisation d’ampleur sans précédent, Mme Marlène Schiappa a annoncé ce matin la tenue d’un Grenelle des violences faites aux femmes le 3 septembre 2019. C’est un premier pas positif qui devra déboucher sur des mesures concrètes et effectives. 

Pour être efficace, ce Grenelle doit être porté au plus haut niveau par le Premier Ministre en mobilisant les ministères, associations, experts, entreprises et familles. C’est la demande que la Fondation des Femmes  et le collectif des Familles et Proches de Victimes de Féminicides avaient énoncé ces derniers jours.

Vue l’urgence de la situation, ce rendez-vous ne peut pas être un coup d’épée dans l’eau, ni un simple coup de communication. Nous souhaitons qu’il y ait un avant et un après, et que ce Grenelle soit le premier et le dernier. Ce n’est pas une nouvelle campagne de sensibilisation dont les femmes victimes de violence ont besoin mais de mesures réelles et concrètes, avec des moyens financiers.

Alors que depuis le 1er Janvier, déjà 75 femmes ont été assassinées par leur conjoint ou ex conjoint, il est urgent d’agir. C’est l’Etat qui a aujourd’hui tous les leviers en main pour faire reculer les féminicides. Avec une véritable volonté politique et un budget double à celui de la France, l’Espagne a réduit de 38% les féminicides au cours des dix dernières années.  Il n’y a pas de fatalité à ce qu’une femme de notre pays soit assassinée tous les deux jours.

La semaine prochaine, la Fondation des Femmes et le Collectif des Familles et Proches des Victimes de Féminicides, avec les associations, rendra publique la liste des engagements indispensables pour que les femmes soient protégées et que les féminicides reculent. La situation nous oblige, ce Grenelle doit être un succès. Nous serons au RDV.