Portrait Anne Cécile Mailfert
03/09/2021

"En toute subjectivité" : une chronique sur France Inter avec Anne-Cécile Mailfert

partager icon icon icon icon
Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, rejoint l'équipe de la Matinale de France Inter !
En cette rentrée 2021, une nouvelle chronique diffusée du lundi au vendredi à 7h20 dans la Matinale de Nicolas Demorand et Léa Salamé voit le jour. Intitulée « En toute subjectivité », 5 chroniqueur.se.s défileront tout au long de la semaine. L’objectif ? Chacun.e avec son point de vue et ses sujets, nourrir le débat autour des enjeux de la présidentielle.
Le long de la semaine interviendront ainsi Natacha Polony, Cécile Duflot, Alexandre Devecchio, Etienne Gernelle et Anne-Cécile Mailfert.
image
"Cette chronique sera tout simplement la chronique d’une activiste, qui aime faire passer l'action avant l'opinion, qui dialoguera avec celles qui subissent qui agissent, celles qui osent. Parce que ce qui me fait me lever tous les jours, c'est la conviction que si on a pas encore résolu tous ces problèmes, c'est qu'on a pas encore trouvé toutes les solutions, j'espère vous transmettre chaque semaine un peu de cette énergie de bon matin !"
Anne-Cécile Mailfert
Présidente de la Fondation des Femmes
Ce vendredi 3 septembre avait ainsi lieu la première chronique d’Anne-Cécile Mailfert. Intitulée « Lettre à une femme afghane », elle raconte une histoire vraie, celle d’Aisha, féministe afghane et de son rendez-vous manqué pour la France, mais que nous n’oublierons pas et que nous rencontrerons un jour.