07/10/2021

Agir contre la précarité

partager icon icon icon icon

Grâce à vos dons, la Fondation des Femmes agit depuis plus de 5 ans pour aider les femmes en situation de précarité afin d’améliorer leurs conditions de vie et leur donner du pouvoir d’agir.

Découvrez les projets financés grâce à vos dons

Soutien d’un centre d’accueil de jour pour les femmes en situation de précarité

Agir contre la précarité - Le Filon

Le Filon est une association dont l’objectif est de révéler les richesses des femmes sans-abri en leur fournissant un accompagnement social.

Grâce à votre soutien, cette association est en capacité d’accueillir des femmes sans-abri dans un lieu sécurisé et bienveillant, dans lesquels ces femmes peuvent se reposer, prendre soin d’elles, bénéficier d’un accompagnement social adapté ou encore réaliser des activités pour partager leurs talents.

Distribution de produits de première nécessité pendant le confinement

Agir contre la précarité - Ikambere

Ikambere est une association qui accompagne les femmes vulnérables vivant avec le VIH.

Grâce à votre soutien, cette association a pu organiser plusieurs distributions de produits alimentaires et d’hygiène pour les femmes vivant avec le VIH, pendant la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a grandement précarisé ces femmes.

Les femmes sont en général plus touchées que les hommes par la précarité en emploi. Plus de 80% des emplois à temps partiels sont occupés par des femmes. Les métiers féminisés sont également moins valorisés financièrement et les femmes sont cantonnées à des postes subalternes, entre un « plancher collant » et un « plafond de verre ».

Les familles monoparentales, c’est-à-dire avec seulement un parent en charge de(s) enfant(s), représentent aujourd’hui une famille sur 5 en France. Parmi ces familles, dans 80% des cas, ce sont les femmes qui sont en charge. Vu la situation financière précaire des femmes, cumulé au non versement des pensions alimentaires des ex conjoints (40%), ces familles ont un risque accru de tomber dans la pauvreté. De fait, un tiers des familles monoparentales vit aujourd’hui en dessous du seuil de pauvreté.

Pour continuer à améliorer les conditions de vie des femmes en situation de précarité partout en France, nous avons besoin de vous !